Skip to content


La VOD en france …. un échec ? on se demande vraiment pourquoi !

Vu aujourd’hui :

À location :

À l’achat :

Forcement les lobbys du « je veux ma taxe » organisé par les représentants des artistes, producteurs etc. en voulant racler les tiroirs ne permet pas l’émergence de vrais offres.

Le prix du DVD physique lui est en rapport avec le vrai prix, car le support physique coûte cher à stocker. Mais la VOD non et le coût d’infrastructure et de fonctionnement est le même qu’ils aient 1 ou 1000000 de films dedans :)

La copie illégale d’œuvres  a encore de très beau jours à venir.

Posted in Société.


DragonWar : Serveur privé World of Warcraft

Présentation

DragonWar est un serveur privé permettant de jouer à World of Warcraft.

Le serveur propose de jouer à Wow dans la version 3.3.5a de l’extension Wrath of the Lich King (WOTLK). C’est un royaume familial ou la bonne bonne ambiance est de mise, le serveur propose la majeure partie des instances et des raids ouverts dont 5 boss à ICC en mode 10 et 25, EDC en mode 10, 25 joueurs (y compris les modes héroïques) et les BG qui vont bien. Le serveur est hyper stable et surtout un staff MJ adulte (pas de kikoo MJ ca fait plaisir).

Dernièrement ils ont publié un outil (DragonWar Head) permettant d’avoir un « wowhead « mais en version 3.3.5 et surtout on a directement les taux de loot du serveur lui même !  Il propose aussi un calculateur de talents 3.3.5 en français et c’est le seul avec celui de judgehype que j’ai vu sur internet depuis la publication de Cataclysm.

Installation du jeu en version 3.3.5a :

Pour jouer sur le serveur DragonWar il faut le jeu en version 3.3.5a (12340) et pas en 4.x ! Si vous n’avez pas le le jeu, il est possible de le télécharger en plusieurs morceaux, le jeu en version 3.0.1 puis une série de mise à jour à appliquer/lancer dans l’ordre afin d’arriver à la version 3.3.5a :

Un peu moins de 10 Go à télécharger et une fois installé le jeu fera environ 15/20 Go sur le disque dur.

Configuration :

Pour jouer sur DragonWar serveur privé World of Warcraft et non sur l’officiel, il faut effectuer une petite manipulation qui permet de dire au jeu d’aller sur le serveur privé au lieu de l’officiel. Cette petite manipulation n’est pas difficile.

Par défaut le jeu est installé dans «C:Program FilesWorldofWarcraft». Téléchargez ce fichier realmlist et enregistrez le dans : «C:Program FilesWorldofWarcraftDatafrFR» un fichier du même nom existe déjà normalement, remplacez/écrasez le avec celui de DragonWar.

Création d’un compte sur Dragon War

Enfin créez vous un compte jeu DragonWar, le nom du compte est pas important, ce nom restant connu de vous seul. Par contre utilisez une adresse de courriel pas trop pourri (évitez hotmail et Cie. car ils jettent souvent le mail de confirmation directement, un petit compte gmail fera l’affaire).

Si vous souhaitez que je vous parraine contactez moi.

Pour cela allez sur la page de création de compte. Une fois rempli, vous recevez un mail de confirmation d’inscription avec un lien ou vous devez cliquer pour confirmer votre inscription.

En ce moment le serveur offre un personnage level 80 gratuitement via le DragonWar Store, venez tester ! Si vous jouez sur d’autres serveurs y’a moyen de récupérer un personnage avec un équipement pas trop pourri aussi !  L’opération est terminée mais le parrainage est en place et permet d’avoir quelques avantages pour monter un personnage. Si vous jouez sur officiel ou un autre serveur privée, vous pouvez récupéré vos personnages avec un stuff T9 et/ou S7.

Lancer le jeu !

Ca y’est vous êtes prêt à jouer ! Lancez le jeu en lancant Wow.exe, n’utilisez pas le launcher de Blizzard il effacerai le realmlist. Entrez votre nom de compte jeu DragonWar et le mot de passe. Vous arriverez sur l’écran de sélection de personnages. Comme vous n’en avez pas créez en un !

Vous devrez choisir entre les deux factions Alliance et Horde. Ces deux factions sont ennemis, si vos amis jouent coté Alliance, faites de même sinon vous ne pourrez pas jouer avec eux (idem s’ils sont du coté Horde).

En cas de problème vous pouvez toujours créer un compte sur le forum DragonWar et appeler à l’aide.

Je vous laisse découvrir le reste !

Posted in Geekeries.

Tagged with dragonwar, privé, serveur, world of warcraft, wotlk, wow.


TeamSpeak 3 overlay sous Linux

TeamSpeak 3 logoÉtant un peu joueur dernièrement, j’ai du me battre pour pouvoir communiquer normalement avec mes congénères joueurs. Hé oui, TeamSpeak 2 était la norme.

Avec TeamSpeak 2 pour avoir du son dans le jeu ET le son de mes gentils camarades de jeux je devait utiliser TeamSpeak 2 via Wine. En effet TS2 linux n’utilise pas ALSA.

Depuis un passage récent à TeamSpeak 3 tout à changer, à moi le TeamSpeak en natif sans problèmes !

Heureusement on en a jamais assez. Et il me manquais une fonctionnalité. Savoir qui parle quand je ne suis pas devant l’interface de TS3.

Les malheureux utilisateurs de Windows peuvent utiliser un outils TeamSpeak Overlay. Le système de plugin de TS3 permet désormais aux utilisateurs de Linux d’étendre les interactions avec leur système.

Donc comment on fait pour voir qui parle ?

J’ai trouvé la solution dans un forum mais celui-ci est perdu au milieu de discussions en anglais ce qui a rendu ma recherche assez longue. Je vais donc retranscrire ici la solution.

Les dépendances :

  • Avoir TeamSpeak 3
  • Avoir les binaires xosd :
sudo apt-get install xosd-bin

Ensuite il faut créer le fichier script osd.lua et le sauvegarder  dans « <répertoire teamspeak 3>/plugins/lua_plugin/ ».

Il faut ensuite éditer le fichier « <répertoire teamspeak 3>/plugins/lua_plugin/ts3events.lua » et rajouter à la fin

require("osd")

Lancez TeamSpeak 3 et allez dans le menu « Settings » > « Plugins »

Menu Settings

et activez « Lua plugin » :

Fenêtre plugin

Pour personnaliser le placement il faut éditer le script osd.lua et jouer avec les valeurs des variables :

--The vertical position of the text. POS can be top, middle, or bottom.
--The default is top.
local osd_pos="bottom"
--The number of pixels the text is offset from the top or bottom of the
--display. The default is 0.
local osd_offset=120
--The horizontal alignment of the text. ALIGN can be left, centre or
--right.The default is centre.
local osd_align="right"
--The number of pixels the text is indented from the left or right of the
--display. The default is 0.
local osd_indent=0
--The font used to display the text. The default is fixed, which may be
--too small to see clearly.
local osd_font="-adobe-helvetica-bold-*-*-*-14-*-*-*-*-*-*-*"
--The text colour. The default is red.
local osd_colour="green"
--The number of seconds the text is displayed before being removed
--from the display. The default is 5.
local osd_delay=100
--The maximum number of lines that can be displayed. The default is 5.
local osd_lines=5
--The number of pixels the shadow is offset behind the text. The
--default is 0, so no shadow is displayed.
local osd_shadow=1
--The colour of the shadow. The default is black.
local osd_shadowcolour="black"
--The width of the outline, in pixels. The default is 0, so no outline
--is displayed.
local osd_outline=1
--The colour of the outline. The default is black.
local osd_outlinecolour="black"
--This option affects screen redrawing. If SCROLL_AGE seconds pass
--before a new line is ready (for example, you're reading from a pipe),
--the display is cleared instead of being scrolled. The default is 0,
--which means all lines are added to the scroll.
osd_age=100

À vous de jouer !

Posted in Geekeries, GNU/Linux.

Tagged with linux, overlay, teamspeak, teamspeak 3.


Pierre Bottero : mort trop tôt !

Qui est Pierre Bottero ? C’est un écrivain, et pas un mauvais à mon goût.

Ceux qui me connaissent savent que je suis pas un adepte de la lecture de romans. Mais cet auteur, ce génie, a écrit des histoires qui m’ont tenues en haleine durant un temps encore plus long que la lecture de la saga Harry Potter (que j’adore aussi :) )

Pierre Bottero est mort le 8 novembre 2009 (oui ca date un peu) et je n’aurai pas la possibilité de lire ses futures sagas qui m’auraient encore fait rêver.

Si vous ne connaissez pas ses œuvres, je vous conseille fortement de vous y intéresser. Adepte de la trilogie de livres, des mondes magiques, c’est mon héro de papier qui est parti.

Commencez par les aventures de Camille et de Salim embarqué dans un monde inconnu, Gwendalavir. Avec la première trilogie «La Quête d’Ewilan» vous allez découvrir Gwendalavir, sa magie, son univers, et des personnages étonnants :)

Vous en voudrez forcément plus et vous lirez alors la seconde trilogie «Les Mondes d’Ewilan» ou l’aventure continue !

Ensuite vous pourrez rester dans cet univers et lire la trilogie « SpinOff » «Le pacte des Marcheombres», vous en apprendrez alors plus sur le passé d’un des personnages et aussi sur ce qui se passe après les deux précédentes trilogies.

Je suis en train de lire le premier tome d’une autre trilogie de Pierre Bottero «L’autre» : Le souffle de la hyène.

Références :

  • la Quête d’Ewilan :
    • [bookcover:978270022812X]
      D’un monde à l’autre ; Pages : 288 – ISBN : 978270022812X
    • [bookcover:9782700228138]
      Les frontières de glace ; Pages : 288 – ISBN : 9782700228138
    • [bookcover:9782700228146]
      L’île du destin ; Pages : 360 – ISBN : 9782700228146
  • Les Mondes d’Ewilan :
    • [bookcover:9782700229835]
      La forêt des captifs ; Pages : 360 – ISBN : 9782700229835
    • [bookcover:9782700229878]
      L’œil d’Otolep ; Pages : 336 – ISBN : 9782700229878
    • [bookcover:9782700231155]
      Les tentacules du mal ; Pages : 432 – ISBN : 9782700231155
  • Le Pacte des Marchombres :
    • [bookcover:9782700232704]
      Ellana ; Pages : 432 – ISBN : 9782700232704
    • [bookcover:9782700234015]
      Ellana l’envol ; Pages : 456 – ISBN : 9782700234015
    • [bookcover:9782700234022]
      Ellana la prophétie ; Pages : 624 – ISBN : 9782700234022

Posted in Non classé.

Tagged with bottero, ellana, ewilan.


Bonne année 2010 !

Je vous souhaite une bonne année 2010 !

Posted in Non classé.


Domaine Public … sans public

Une affaire de copyright sur des œuvres tombées dans le domaine public. Illogique ? et pourtant.

La National Portrait Gallery s’oppose à la Fondation Wikimedia. En effet un contributeur a déposé quelques milliers d’œuvre numérisé par le musée londonien sur Wikipédia, l’encyclopédie libre en ligne édité par la fondation.

Une bonne analyse de tout cela a été publié sur le blog de Lionel Maurel sur son blog S.I.Lex.

Ce billet me fait penser à l »industrie l’activité culturelle en général et le nerf de la guerre : L’argent… Et la peur d’en perdre !

Les musées protègent et conservent des œuvres et se rémunèrent sur les visites, produits dérivées en tout genre (normal). Les musées publics permettent un accès moins cher voire gratuit (en général) et sont aussi financés par l’État ou par les collectivités locales.

Ils essayent aussi de se rémunérer sur l’image des œuvres qu’ils exposent (livres etc.). Et dans le cas qui nous occupe içi, sur l’image numérisée des œuvres passées dans le domaine public.

Les activités d’un musée public et son but profond ne serait-il plus de permettre la diffusion au plus grand nombre ? On n’en doute pas. Par contre ils tentent d’en limiter l’exploitation (commerciale ou non). normal ? anormal ?

La numérisation et la conservation de cette numérisation coute très cher, mais cela devrait rentrer dans les dépenses qui doivent être financés directement par le ministère de la culture qui dépense des centaines de milliers d’euros en communication (cf. HADOPI).

Je sais les caisses sont vides… L’État consacre pourtant 1% du budget des diverses constructions publiques à «l’art». Il faudrait peut être y consacrer moins d’argent et consacrer une part à l’archivage et à la conservation du patrimoine numérique. Cela permettrai de réellement ouvrir l’accès à la culture «d’élite» des musées à ceux qui n’ont pas les moyens de s’y déplacer ou de payer le droit d’entrée. M. Frédéric Mitterrand a de quoi réfléchir…

On arrive alors à la super question. Ce qui est numérisé par les services publics culturels français doit-il être mis à disposition du Domaine Public ?

La réponse ? J’espère que oui. C’est la vrai ouverture et cela ira dans le bon sens. Mais je ne suis pas sur que les services culturels voient ca d’un bon oeil…

Posted in Logiciels Libres, Société.

Tagged with copyright, domaine public, licence, licence libre.


Nabaztag en fin de vie ?

21031004_BLes Nabaztags vont-ils mourir ?

En effet, Violet (Société éditrice du lapin) est en redressement judiciaire.

Un site a lancé un appel au don pour racheter la société en tentant de lever 2 millions d’euro. Personnellement je n’y croit pas beaucoup et surtout ne je croit pas dans la méthode commerciale de Violet.

Le système de gestion du lapin est fermé et assez pauvre en fait par rapport à toutes les possibilités offertes par cet objet.

Si la viabilité de la société n’est pas au rendez-vous, il faudrai au minimum libérer les divers codes sources du Nabaztag, le lapin lui même, les divers protocoles, les codes du serveur du Nabaztag etc…

Si la société avait ouvert son code et permis la création d’une vrai communauté de créateur, en publiant un SDK par exemple, un nombre important d’application aurait vu le jour. Je n’aurait pas du attendre des récepteurs RFID Violet et j’aurai pu utiliser ma carte de transport public par exemple.

Dommage.

Posted in Logiciels Libres, Nabaztag.

Tagged with Logiciels Libres, Nabaztag.


OpenQuizzDB pas si Open que ca ?

cc_byncsaIl y a quelques jours, je me suis mis à rechercher s’il existait une base de donnée Libre de questions/réponses. Après quelques recherches j’ai trouvé OpenQuizzDB. Je me dit génial, ca existe j’aurai pas à le faire moi même.

Premier réflexe, je regarde la licence : Creative Commons BY-NC-SA 2.0 BE. C’est pas la plus Libre à cause de la clause NC mais pourquoi pas c’est un choix, ca reste ouvert.

Je télécharge la base mise à disposition. Bon le Schéma est simpliste mais pourquoi pas, c’est efficace.

Je parcours le site et je tombe sur le livre édité par le fondateur du projet. Et la bien sur y’a un voyant orange sanguine qui s’allume. Comment peut-il publier un livre avec du contenu sous licence Creative Commons avec une clause Non-Commerciale ?

Juste après, toujours curieux, je clique sur le formulaire permettant de soumettre une nouvelle question. Et là, c’est le drame (à prononcer avec la voie off géniale des pseudos-reportages télé). Une super clause de la mort (l’emphase est de moi) :

IMPORTANT : Philippe Bresoux se réserve le droit de retenir ou pas les questionnaires proposés par un joueur inscrit. Une fois un questionnaire retenu, Philippe Bresoux en devient l’unique propriétaire et est libre de l’exploiter, de le modifier et de le diffuser comme il l’entend.

La je rêve. Ca n’as plus rien d’Open à mon gout. C’est une sorte d’exploitation pure et dure avec Open Blanchiment Inside. Bravo !

Le fait de transférer la propriété permet à lui seul de l’exploiter à titre commercial. Vous pouvez profiter aussi de la base (en tout cas aujourd’hui). Mais rien ne l’empêchera de changer tout cela quand bon lui semblera. Heureusement qu’il a besoin de la mise à disposition de vos neurones.

Le second problème, très courant dans ce genre de sites, est que les outils de gestion de la base ne soient pas libre eux aussi. C’est un peu extrémiste peut-être mais cela permet une vrai innovation de la part de la communauté. Ici la communauté sert à « enrichir » la base de donnée. La gestion du site, l’administration de la base et tout les développements sont la propriété exclusive du fondateur.

Pour montrer quand même que tout n’est pas pourri, au début de l’été j’ai trouvé un super bon exemple de base de donnée Libre et le site exploitant cette base, TVDB.com.TVDB est une base de donnée de séries tv multilangue. Le site est libre mis à disposition sous licence GPL (source) et les données également (le contenu de celle-ci est mise à disposition sur demande : c’est gros). Voila un exemple à suivre !

Posted in Logiciels Libres.

Tagged with libre, licence, licence libre, Logiciels Libres.


SocioGeek : Un web appeal de 5 %

sociogeekSocioGeek est une enquête sociologique et un jeu à la fois.

Ce jeu/enquête va mesurer votre niveau d’exposition sur le web et vos préférences relationnelles …

Le résultat pour moi est un web appeal de 5% suivie de l’explication suivante  (les zones en gras sont de moi) :

Vous n’êtes pas à un paradoxe près. Tout en faisant preuve d’un attachement inexplicable au respect des conventions, vous ne vous gênez  pas  pour publier les photos de vos dernières vacances à la Baule chez bonne-maman. Cela dit, comme vous n’êtes pas du genre à mitrailler le petit dernier en train de vomir sa gaufre sur sa veste toute neuve, personne ne vous en tiendra rigueur.

L’enfer c’est les autres. La vie est trop courte pour s’embarrasser de relations superficielles, marquées du sceau infamant de  la politesse codifiée. Une sortie en boite de nuit représente pour vous une épreuve digne de l’ascension de l’Everest pour un asthmatique chronique, un repas de bureau s’assimile à une traversée de l’atlantique à la rame.

Je doit dire que c’est plutôt bien vu :)

Après des petits graphiques résume votre niveau d’exposition 2.0 et vos préférences relationnelles :

sociogeek-niveau-exposition

sociogeek-pref-relationnelles

Posted in Geekeries, Société.

Tagged with enquete, geek, sociogeek, sociologie.


RIP Hazz

Ce matin, je disais à tous mes collègues « Cette journée est magnifique » :

  • Le conseil constitutionnel invalide plusieurs parties de la loi Création et Internet
  • Je reçoit mon nouvel objectif Canon 100mm Macro

De quoi passer une excellente journée. Malheureusement . . . un ami est mort.

Hazz, Ca fait longtemps qu’on s’était pas vu et depuis l’annonce je me remémore toutes ces supers soirées au Psychodrome, à la Tragedia Dell’Arte, au Rockstore. Tes célèbres chemises, ta bonne humeur.

Putain fait chier. Si Dieu existe c’est vraiment un gros enfoiré. Si Dieu existe t’es au paradis.

Posted in Non classé.




WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera